laGaronne.com
le portail de la Garonne

Les Poissons Migrateurs de la Garonne > La grande alose

Effectif de reproducteurs de Grande Alose et contribution à la population totale

 

Synthèse

- Etat : mauvais

- Tendance :   Baisse

En 2020, 2540 géniteurs au total sur la Garonne, en baisse par rapport aux effectifs des dernières années.La proportion de la population de grande alose du bassin Garonne-Dordogne qui a migré sur la Garonne est de 15,36 %. La tendance est à la baisse.
Les effectifs de la population globale Garonne + Dordogne sont estimés à 16529 géniteurs.
Objectif du descripteur 

L’objectif de ce descripteur est de connaitre le nombre de grandes aloses qui migrent chaque année pour se reproduire dans la Garonne et son évolution.

Un second objectif de ce descripteur est d’estimer la proportion de la population du bassin Garonne-Dordogne qui remonte sur la Garonne.

Résultats

Effectif de reproducteurs de Grande Alose depuis 1993

Commentaires :

2020201920182017201620152014

En 2020, le suivi des migrations a permis de comptabiliser 364 grandes aloses à Golfech, ce qui constitue un chiffre en nette baisse par rapport à 2019. 2176 reproducteurs ont été recensés sur les frayères. Au total 2540 géniteurs de grande alose ont été comptabilisés sur la Garonne, effectif en nette baisse par rapport aux dernières années (si on exclus 2018 dont la forte hydrologie avait perturbée migration et reproduction)

Sur la Dordogne, la situation a été meilleure : Le stock reproducteur global Garonne + Dordogne estimé à 16529 géniteurs.

Etat population totale : mauvais car inférieur à 310 000 (seuil précautionneux tableau de bord)

Tendance effectif : baisse

La proportion de la population de grande alose du bassin Garonne-Dordogne qui a migré sur la Garonne est de 15,36 %. La tendance est à la baisse par rapport à 2019.

En 2019, le suivi des migrations a permis de comptabiliser 1630 grandes aloses à Golfech, ce qui constitue le meilleur chiffre depuis 2012. 2927 reproducteurs ont été recensés sur les frayères dont près des 2 tiers sur la frayère forcée du canal de fuite. Au total 4557 géniteurs de grande alose ont été comptabilisés sur la Garonne, effectif dans la moyenne des dernières années (si on exclus 2018 dont la forte hydrologie avait perturbée migration et reproduction)

Sur la Dordogne, la situation a été meilleure : la migration a été très faible, mais la reproduction a été importante. Le stock reproducteur global Garonne + Dordogne estimé à 14188 géniteurs.

Etat population totale : mauvais car inférieur à 310 000 (seuil précautionneux tableau de bord)

Tendance effectif : stabilité

La proportion de la population de grande alose du bassin Garonne-Dordogne qui a migré sur la Garonne est de 31,21 %. La tendance est à la stabilité.

En 2018, le suivi des migrations a permis de comptabiliser 137 grandes aloses à Golfech, le plus faible effectif jamais comptabilisé à Golfech. 948 reproducteurs ont été recensés sur les frayères ce qui est très peu également. La saison a été très marquée par plusieurs crues et des débits élevés, perturbant le fonctionnement de l'ascenseur à poisson de Golfech et la reproduction de l'alose. 1085 grandes aloses au total sur la Garonne, le second plus faible effectif après 2013 (qui était également une année à très forte hydrologie).

La migration et la reproduction ont été meilleures sur la Dordogne et le stock reproducteur global Garonne + Dordogne estimé à 11846 géniteurs.

Etat population totale : mauvais car inférieur à 310 000 (seuil précautionneux tableau de bord)

Tendance effectif : stabilité

La proportion de la population de grande alose du bassin Garonne-Dordogne qui a migré sur la Garonne est de 11,19 %. La tendance est à la diminution.

En 2017, le suivi des migrations a permis de comptabiliser 875 grandes aloses à Golfech. L'activité de reproduction en Garonne a été faible encore cette année. 4472 reproducteurs ont été recensés sur les frayères. 5347 grandes aloses au total sur la Garonne. Un effectif légèrement en hausse par rapport au creux de 2012 et 2013, mais toujours très bas.

La migration et la reproduction ont été meilleures sur la Dordogne et le stock reproducteur global Garonne + Dordogne estimé à 11842 géniteurs.

Etat population totale : mauvais car inférieur à 310 000 (seuil précautionneux tableau de bord)

Tendance effectif : augmentation

La proportion de la population de grande alose du bassin Garonne-Dordogne qui a migré sur la Garonne est de 45,15 %. La tendance est à la stabilité.

En 2016, le suivi des migrations a permis de comptabiliser 902 grandes aloses à Golfech. L'activité de reproduction en Garonne a été faible encore cette année. 2200 reproducteurs ont été recensés sur les frayères. 3102 grandes aloses au total sur la Garonne. Un effectif légèrement en hausse par rapport au creux de 2012 et 2013, mais toujours très bas.

La migration et la reproduction ont été meilleures sur la Dordogne et le stock reproducteur global Garonne + Dordogne estimé à 12586 géniteurs, le meilleur effectif depuis 5 ans.

Etat population totale : mauvais car inférieur à 310 000 (seuil précautionneux tableau de bord)

Tendance effectif : augmentation

La proportion de la population de grande alose du bassin Garonne-Dordogne qui a migré sur la Garonne est de 24.5 %, chiffre le plus bas depuis le début des suivis. La tendance est à la diminution.

En 2015, le suivi des migrations a permis de comptabiliser 429 grandes aloses à Golfech, chiffre le plus bas observé depuis 193.

L'activité de reproduction en Garonne a été faible encore cette année. 2100 reproducteurs ont été recensés sur les frayères.

2529 grandes aloses au total sur la Garonne (stock reproducteur global Garonne + Dordogne estimé à environ 8234 géniteurs).

Etat population totale : mauvais car inférieur à 310 000 sur l'ensemble Garonne + Dordogne (seuil précautionneux tableau de bord)

Tendance : diminution

En 2014, le suivi des migrations a permis de comptabiliser 1100 aloses à Golfech et aucune à Toulouse. L'activité de reproduction en Garonne a été faible encore cette année. 2200 reproducteurs ont été comptabilisés sur les frayères.

La reproduction avait bien démarrée mais elle a été perturbée par un coup d’eau et n’a pas vraiment repris ensuite : 3300 Aloses au total sur la Garonne (stock reproducteur global Garonne + Dordogne estimé à environ 4870 géniteurs).

Etat population totale : mauvais car inférieur à 310 000 (seuil précautionneux tableau de bord)

Tendance : diminution.

Contribution à la population totale

Commentaires :

En 2020, la proportion de la population de grande alose du bassin Garonne-Dordogne qui a migré sur la Garonne est de 15,36%. La tendance est à la diminution.

En 2019, la proportion de la population de grande alose du bassin Garonne-Dordogne qui a migré sur la Garonne est de 31,21%. La tendance est à l'augmentation.

En 2018, la proportion de la population de grande alose du bassin Garonne-Dordogne qui a migré sur la Garonne est de 11,19%. La tendance est à la diminution.

En 2017, la proportion de la population de Grande Alose du bassin Garonne-Dordogne qui a migré sur la Garonne est de 45,15%. La tendance était à l'augmentation.

 

Détail de l’élaboration du descripteur

L’effectif de reproducteurs est élaboré à partir de données issues de deux suivis :

  • L’enregistrement vidéo automatique aux passes à poisson de Golfech et Tuilières qui permet de calculer le nombre de Grandes Aloses qui vont se reproduire sur les frayères amont (on considère que l’ensemble de ces poissons participent à la reproduction)
  • L'estimation de la population qui se reproduit à l’aval de Golfech (premier point de contrôle sur le bassin Garonne) et à l’aval de Tuilières (premier point de contrôle sur le bassin Dordogne). Estimation réalisée actuellement par un suivi terrain : l’alose se reproduit la nuit entre avril et juin, sur des frayères répertoriées. L’acte de reproduction (appelé également le « bull ») émet un bruit caractéristique. Le comptage de ces « bulls » pendant la période de reproduction, sur l’ensemble des frayères actives, permet de déduire le nombre de géniteurs présents.

Effectif reproducteurs Garonne  = Sg1 + Sg2, avec
Somme des passages de l’année à Golfech (Sg1)
Somme des reproducteurs sur les frayères aval, à partir du suivi des bulls (Sg2)

Effectif reproducteurs Dordogne : Sd1 + Sd2
Somme des passages de l’année à Tuilières (Sd1)
Somme des reproducteurs sur les frayères aval, à partir du suivi des bulls (Sd2)

Proportion Garonne = Effectif reproducteurs Garonne / (Effectif reproducteurs Garonne + effectif reproducteurs Dordogne)

Estimation de la tendance : Moyenne des 5 dernières années (y compris année N).
Si année N > de +25% : tendance = Augmentation

Si année N < de +25% : tendance = Diminution

Si année N Sinon : tendance = stabilité

Fournisseur de données
Association MIGADO : comptage des migrations à Golfech et Tuilières, suivi de la reproduction de la grande alose sur les frayères à l’aval de Tuilières sur la Dordogne et sur les frayères entre l’aval de Golfech et l’amont d’Agen sur la Garonne
  Association de la Frayère d’Alose d’Agen : suivi de la reproduction de la grande Alose  sur les frayères d’Agen et du Lot aval.

 

Mesure(s) du Plagepomi concernées

SB01 : « Suivre les migrateurs aux stations de contrôle stratégiques pour le territoire et valoriser les données »
SB06 : « Poursuivre le suivi des grandes aloses afin de disposer des indicateurs de population définis dans le cadre des Tableaux de bord Garonne – Dordogne »

Document(s) téléchargeables

Aucun document téléchargeable